Skip links

Coca met de la géopolitique dans sa pub avec Remove labels

Sur Facebook aujourd’hui, j’ai eu un joli cadeau. Une invitation à lire une publicité de Coca Cola nommée “Remove labels” – grosso modo “Oubliez/enlevez les étiquettes” en français.

Fascinante publicité

Vous savez, j’adore la publicité depuis qu’à 16 ans, je me suis à regarder Culture Pub tous les dimanches avec ma mère.

J’ai fait des études communication pour cela d’ailleurs. Pour que mes “bons mots” se trouvent affichés sur les murs de toutes les villes du monde – depuis mes ambitions se sont un peu élargies je dois dire.

N’empêche que si j’enseigne la publicité en Bac +5, c’est parce qu’elle continue à me fasciner totalement. Quand elle raconte une histoire, elle a le pouvoir – ambigu avouons-le – de dire énormément en peu de temps.

Remove Labels – Coca ambassadeur universel ?

Et justement, voici ce que m’inspire cette pub de Coca destinée au Moyen-Orient que je vous laisse tout d’abord regarder en tête d’article :

Autorité scientifique ?

J’en pense tout d’abord que c’est une très belle histoire, bien menée. S’appuyer sur les méthodes des comportementalistes pour donner un vernis scientifique à la démarche sonne très bien ici. En plus, les participants sont “cool” et rigolent entre eux. Détendus, décontractés du… enfin bref, bonne ambiance. On reste dans le côté fun, jeune adulte et actif que la marque chérie.

Géopolitique ?

J’en pense aussi que c’est une superbe opération de propagande sur l’ouverture d’esprit du Moyen-Orient à l’heure où la guerre fait rage et que le monde regarde ce coin du monde pour son extrémisme. Pas un mal d’ailleurs, de montrer que dans le monde arabe, il y a beaucoup d’autres profils que des fous armés jusqu’aux dents.

Échantillonnage

J’en pense encore que l’échantillon est super bien choisi. Aucun ne ressemble physiquement à ce qu’il aime ou fait.

– Le type en tenue tradi passe sa vie à la cuisine (pas sa femme !).

– Le plein de tatouages est un intellectuel respecté.

– Le roux est fou de la langue arabe (il a raison, ça sonne vachement bien je trouve ^^).

– Le handicapé moteur saute en parachute…

Cet échantillon très étudié fait que c’est bien de la pub et pas vraiment de la science. Quoique… Mais sur la masse immense des spectateurs, qui s’en rendra compte ?

En France on leur aurait sauté à la gorge pour le manque de femmes autour de la table par exemple. Là, le Coca c’est quand même pour les couillus.

Humilité ?

Finalement, Coca joue l’humilité au service du monde en enlevant son logo (remove labels vous vous souvenez)… Mais la notoriété de la marque est telle partout dans le monde qu’on la reconnaît à 100 bornes avec ou sans le nom écrit dessus.

Gendre idéal ou cow-boy

Finalement, avec les yeux de l’amour, cette pub est très agréable, créative et l’habillage sonore va droit au cœur.

Pour le reste, c’est une morale de film américain. Coca, le gendre idéal.

En fonction de l’état d’esprit, on considèrera que Coca utilise sa puissance de communication pour rassembler les Hommes et réhabiliter le Moyen-Orient aux yeux de l’Occident ou pour jouer le colon/gendarme du monde… Sans que l’un ou l’autre n’aient tort. C’est tout le paradoxe de la pub.

Pour finir sur ce que tout cela m’inspire, je trouve que ce qui est magique, c’est de voir que Coca n’a pas besoin de parler des qualités de son produit. Elle peut se permettre de se poser en pasteur sans brouiller son message.

Rares sont ceux qui peuvent le faire à l’échelle mondiale car cela nécessite une notoriété gigantesque (Lego, Ferrari ce genre de choses) et rares sont ceux qui essayent à l’échelle même locale – ce qui est très dommage parce qu’il est plus facile d’être connu comme le loup blanc dans sa ville que dans le monde entier et donc d’atteindre le niveau de notoriété nécessaire auprès de sa cible pour ce genre de communication d’image…

Coca : cas d’école comme toujours

Pour conclure, voici un très joli cas d’école pour ceux qui n’imaginaient pas tout ce qui peut se cacher derrière une publicité et je me suis régalé à vous en proposer une lecture.

Je vous invite à partager votre point de vue sur cette pub en commentaires et à utiliser le formulaire de contact ci-dessous si vous voulez me joindre en face à face.

P.S. : Si vous vous demandez pourquoi il y a un mot en vert et un mot en rouge dans cet article… c’est que vous ne connaissez pas encore… le secret (musique dramatique) !

[vc_contact_form label_name=”Nom” label_email=”Email” label_subject=”Sujet” label_message=”Message” label_send=”Envoi” css_animation_speed=”faster” css_animation_delay=”0″ email=”yves.bonis@gmail.com” error=”Veuillez renseigner un email valide s’il vous plaît.” success=”Votre message a bien été envoyé. Merci !”]

Abonnez-vous simplement ici pour recevoir les prochains articles par mail...

Laisser un commentaire

Notifiez-moi des commentaires à venir via email - Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.