Skip links

Définition personnelle du jour : “Lâcher prise”

Bonjour à tous,

Petite définition du jour made in moi-même du “Lâcher prise” :

Acte de confiance ultime consistant à arrêter de se battre contre des ombres, à considérer la situation présente comme suffisante, à être bienveillant avec soi-même…

 

Conséquences diverses :

  • On esquive les ulcères
  • Une vie plus épanouie, tant personnellement que socialement… et c’est important quand on entreprend
  • Une capacité renouvelée à saisir les problématiques centrales de son entreprise
  • … et à se montrer bienveillant envers soi-même et ses collaborateurs

Voilà, je crois, un concentré de mon mois de janvier tant personnel qu’avec mes clients.

Si je peux me prévaloir de quelque chose dans ces deux dernières années de vie d’Yves Bonis Conseil, c’est peut-être d’avoir permis à mes clients de lâcher prise sur certains “détails” déguisés en montagnes.

Du mal à se mettre en avant, à se promouvoir, à créer du lien, à dépasser les auto-censures, à lâcher sa créativité, à choisir, à définir son message, ses clients, ses moyens…

Et à chaque fois, l’émotion et la fierté sont immenses quand on arrive à lâcher prise. Quand les solutions se dessinent. C’est toujours un grand moment !

Ça peut avoir l’air anecdotique dit comme ça, mais les problématiques stratégiques auxquelles j’ai affaire sont souvent associées à cette affaire de lâcher prise.

Hier encore, ce fut le centre d’une affaire qui avait l’air terriblement brouillonne et qui s’est soldée assez simplement.

Une sombre histoire de re-positionnement de marques, de changement de noms, de boutique et de blogs… qui aurait pu se terminer sur un “on efface tout et on recommence” coûteux et démoralisant. Et qui s’est plutôt soldé par un changement de regard sur la situation, vers plus de simplicité dans la démarche et donc dans la communication.

Une fois que le lâcher prise a été effectif, le noeud s’est défait de lui-même. La vision est revenue. La panique s’est dissipée et la situation est devenue claire. Cesser de vouloir compartimenter ses contenus, faire confiance aux lecteurs et aux clients, se faire plaisir dans sa communication et renforcer certains aspects du message. Pas de refonte à l’horizon… je me suis senti fier !

Mesdames et messieurs, entrepreneurs qui me faites le plaisir de me lire et de faire appel à moi, relisez cette petite définition. Ajoutez-y vos propres mots, vos exemples, votre situation et tentez le lâcher prise. La confiance dans le moment présent est un remède souverain à bien des maux ;)

C’était Yves Bonis en mode “j’ai toujours voulu réécrire le dictionnaire”.

Bon weekend à tous !

Source de l’image

[vc_contact_form label_name=”Nom” label_email=”Email” label_subject=”Sujet” label_message=”Message” label_send=”Envoi” css_animation_speed=”faster” css_animation_delay=”0″ email=”yves.bonis@gmail.com” error=”Veuillez renseigner un email valide s’il vous plaît.” success=”Votre message a bien été envoyé. Merci !”]

Abonnez-vous simplement ici pour recevoir les prochains articles par mail...

Leave a comment

Notifiez-moi des commentaires à venir via email - Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  1. Bah moi j’aime bien quand tu réécris le dico Yves !
    Le lâcher prise que j’aimerais m’offrir c’est “fais-toi confiance, tu vas y arriver”
    Je suis en bonne voie !
    Bon we :-)
    Morgane

    1. Bonsoir Morgane et merci pour ton commentaire :)

      Si tu te le répètes et que tu tâches de l’appliquer, tu te l’offres déjà ce lâcher prise. Bravo !

      Bon weekend à toi !

  2. Lâcher prise…. Mais quel soulagement ! Se retrouver enfin en phase avec soi même, cesser de se battre contre un mur… Prendre des risques pour redevenir heureux. Dans certaines situations c’est la seule et unique solution. Merci pour cet article :)

    1. Ah Julien, je te raconterai. Tu fais partie de ces personnes qui m’ont inspirées cet article ;)

      Merci à toi pour ce message qui me fait TRÈS plaisir !

      A très vite

  3. “Lâcher prise” … Une expression qui sonne autant comme une difficulté que comme une nécessité..

    Difficile de savoir lâcher prise vraiment mais ça fait tellement de bien. Je souris parce que ça a également été le gros travail de mon mois de janvier également. C’est vrai, quand on parle de “lâcher prise”, ça fait un peu psychologie au rabais mais finalement, qd on y regarde de plus près, c’est là le fondement de la réussite créative. Comme vous (tu?) le dites, lacher prise c’est faire tomber les barrières, les “à priori” et prendre plaisir à être soi et “Purée”, ce que ça fait comme bien! ^^

    1. “tu” sera très bien :)

      Oui c’est du bonheur quand on s’y adonne. Le tout c’est d’en faire une hygiène de vie et donc aussi de travail :)

      Ravi de voir que je n’ai pas été le seul à avoir un mois de janvier “chargé” ^^.

      1. Le mois de janvier est le mois des remises en questions, nouvelle année et bonnes résolutions sont de rigueur… ^^ Et puis, ça fait du bien de se poser, de faire le bilan et de tracer de nouveaux objectifs, de nouveaux projets…