Skip links

Interview audio d’Elise le Pallabre : “La magie de la relation client”

Bonjour à tous,

Aujourd’hui, je vous présente un format d’interview nouveau ici, puisqu’il n’est pas à lire comme les précédents, mais à écouter.

A vos esgourdes donc, car je vous propose une rencontre pleine de sens et de valeurs avec Elise le Pallabre, fondatrice de la marque de cosmétiques bio Terrasens qui m’a fait le plaisir de répondre à mes questions sur un sujet qu’elle maîtrise superbement, j’ai nommé la relation client.

Au fil de cette interview de près de 45 minutes, Elise partagera avec vous son expérience et sa philosophie du rapport à instaurer avec les publics d’une marque. Vous y entendrez parler de surprise, de confiance, de conseil, de patience et de partage et surtout, oui surtout, vous assisterez à une séquence brillante sur le rôle à donner à vos clients : un véritable rôle de partenaires !

Si 45 minutes d’écoute attentive vous paraissent insurmontable (ça peut se comprendre), je vais vous donner le timing des différents points abordés dans l’interview, ainsi que la possibilité de la télécharger en intégralité, gratuitement et comme d’habitude, sans inscription, pour l’emmener avec vous quand vous voulez.

Je précise tout de même au cas où, qu’il ne vous est pas permis de vous en servir pour devenir riches sans nos autorisations écrites :).

Cela étant dit, je vous laisse profiter de la douce voix d’Elise et de ses propos passionnants en cliquant ci-dessous, je vous mets le timing des questions ensuite et le téléchargement en fin de l’article.

L’interview audio

Timing de l’interview

2’10 : Présentation de Terrasens et vocation

3’38 : Origine de la démarche auprès des clients

8’27 : Créer de la confiance et maintenir une proximité

12′ : Quelques exemples d’attentions

  • Accueillir
  • Ecouter
  • Faire preuve d’empathie
  • Personnaliser
  • Surprendre
  • Partager l’univers du produit

18’29 : Quel rapport cela crée avec les clients ?

22’05 : Quels résultats pour l’entreprise et sa notoriété ?

  • Pas de buzz éphémère
  • Bouche-à-oreille raisonné
  • Croissance maîtrisée
  • Fidélité
  • Choix de la marque “en conscience”
  • Fréquentation qualifiée

26′ : Une opération spéciale/géniale

32’05 : Un engagement mutuel entre l’entreprise et le client

35’36 : Prendre soin de ses clients ça marche ? Quelques conseils

  • Rentabilité ET plaisir
  • Définir ce qu’on veut et l’appliquer à fond
  • “Fais aux autres ce que tu voudrais qu’on te fasse”
  • Puiser dans son enfance
  • Ne pas faire de la surprise l’argument de vente ultime

40’45 : Projets et au revoir

 

[vc_contact_form label_name=”Nom” label_email=”Email” label_subject=”Sujet” label_message=”Message” label_send=”Envoi” css_animation_speed=”faster” css_animation_delay=”0″ email=”yves.bonis@gmail.com” error=”Veuillez renseigner un email valide s’il vous plaît.” success=”Votre message a bien été envoyé. Merci !”]

Abonnez-vous simplement ici pour recevoir les prochains articles par mail...

Laisser un commentaire

Notifiez-moi des commentaires à venir via email - Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  1. Merci Yves et Elise pour ce bel échange simple et humain.

    Belle journée à vous !

    1. Ravi que tout cela vous ait plu Patricia :)

      Bonne journée !

  2. Merci à tous les 2 pour cette interview, vous avez des voix dont on ne se lasse pas ;-) La vidéo aurait été la cerise sur la gâteau !

    Ayant co-oeuvré tous les 3 à la renaissance de Terrasens je suis très admirative du chemin qu’a pris Elise depuis la fin de notre collaboration, de la cohérence et des convictions qu’elle met dans son travail au quotidien. Depuis notre 1ère conversation en mai 2011, ses propos n’ont pas bougé d’un poil, si ce n’est qu’ils sont beaucoup plus fluides, plus clairs et donc plus impactants.

    On sent dans son discours qu’elle n’a plus rien à prouver ni à se prouver, elle a vraiment trouvé sa voie, son “flow” comme j’aime dire, et le business qui découle derrière n’en est que la suite logique. L’illustration personnifée de “Ne cherchez pas à convaincre, contentez-vous d’être”… Elise, tu as été une cliente, aujourd’hui je suis une fan ! Quel chemin parcouru… Merci à toi Yves pour cette mise en lumière.

    1. Hello Céline !

      Merci pour ton message.

      Je suis d’accord, Elise est au top ! J’espère que son discours fera des émules parce qu’il est vraiment non seulement novateur, mais totalement génial. A la fois vif et viscérale, moi aussi, je suis fan !

      Pour la vidéo, elle n’est pas évidente à distance mais de ce point de vue, il est possible que des choses évoluent sur ce blog bientôt…

      A très vite ;)

  3. Bonjour, c’était Céline il me semble sur son Blog qui nous rappelait que derrière un entrepreneur(se) , il y a d’abord un être humain, Ici, avec cette interview, j’en découvre (un peu plus) une pleine d’humanité justement. Et moi, c’est ce que j’aime, car derrière nos différents rôles, nous avons tous à partager de coeur à coeur…merci de cette très belle illustration généreuse et créative à la fois dans la forme et dans le propos…Belle continuation à vous 2

    1. Bonjour Sybille,

      Je suis heureux que cette interview te permette de découvrir la belle personne et la belle entrepreneuse qu’est Elise :)

      J’espère que nous serons nombreux à lui donner la parole sur le sujet car elle a vraiment des choses importantes à dire et à apporter aux entrepreneurs sur “l’entreprise humaine”.

      D’ailleurs, toutes mes félicitations pour ton nouveau métier ! J’encourage ceux qui liront ces commentaires à venir découvrir ton entreprise toute neuve. Il suffit de cliquer sur “Sybille” :)

      Merci pour ton message et à bientôt,

      Yves

  4. Tes encouragements me touchent et font du bien, surtout dans une période de changement . Je suis un peu comme une enfant qui apprend soit à pédaler sans les petites roues….soit à nager….c’est à la fois vertigineux et puissant comme sensation.
    Sinon par rapport à ton interview, j’avais eu le plaisir de rencontrer Elise, et grâce à son Blog (par le biais de l’écriture) et à cette interview (par le biais de la voix) -donc la vue et l’ouïe-,2 manières en effet de “rencontrer” et de connaître d’avantage la source d’une entreprise….Et quand la source est belle, ça donne envie d’y revenir ;)…En tous cas, en ce qui me concerne:)
    belle semaine

  5. Bonjour ! Je découvre vos commentaires, et c’est très plaisant, je l’avoue !
    Je vous remercie beaucoup, Patricia, Céline, Sybille et Yves et suis très heureuse si cela conforte nos envies profondes d’être vrai et de réussir en mettant en scène ce qui nous fait vibrer, pour le partager avec le plus de gens possible.
    Belle route à vous !
    et Un grand merci Yves (à nouveau!) pour cette belle occasion que tu m’as donné d’affirmer ce que en quoi je crois côté business humain et constructif.
    Petit clin d’oeil à Céline aussi, car votre duo est juste ESSENTIEL et PRECIEUX pour oser ! Cela a été déterminant pour moi…
    A bientôt

  6. Et voilà que tout prend sens.. Ce qui a présidé à notre rencontre c’est peut être cela : la qualité de la relation. Et donc si je suis devenue associée d’un institut de beauté c’est peut être pour faire faire émerger le concept de soin esthétique relationnel !!! Je ne suis pas esthéticienne et c’est peut être là que j’ai toute ma place en tant que formatrice en développement relationnel.
    Et surtout je comprends maintenant qu’est ce qui fait que je tenais à ce que l’institut devienne dépositaire de TERASSENS , c’est que j’ai peut-être ressenti cette vibration commune.
    Oui une relation est vivante, elle se nourrit et si j’en prends soin je crois que nous contribuons à donner plus de vie à la vie . C’est juste vital…

    1. Bonjour Valérie et bienvenue ici !

      Merci pour votre témoignage de l’intérieur de ce qu’est une relation professionnelle avec Elise.

      Et merci de ce message “vivant” :)

  7. Bonjour cette audio était très enrichissant ! Je me retrouve dans les mots d’Elise par rapport à sa relation client sincère, chaque personne est unique, pourquoi vouloir imposer un schéma commercial ? Tout comme elle j’envoie toujours un pti mot et un cadeau surprise non prévu à mes clientes.
    Créer un “besoin” est inutile, certes ça fonctionne pour vendre mais sur le long terme les gens ne sont pas dupes. De plus en plus on ressent l’envie d’authenticité et de sincérité dans la relation qu’attend le client.
    J’ai plusieurs questions suite à cette audio pour Elise (pardon Yves) :
    – arrives-tu à en vivre ? le secteur que tu as choisi est porteur et il n’y a beaucoup d’offre, c’est un point positif.
    – pourquoi vouloir se développer plus grand au risque de perdre la relation client, si ce que tu fais actuellement te permet d’en vivre ? crois-tu qu’il soit possible de transmettre à d’autres personnes ta sincérité, ton empathie et ton expertise ? c’est une question que je me pose souvent : est-ce que ce n’est pas “soi” qui fait que ça fonctionne ?
    – et une petite dernière : j’ai entendu 2 fois “elle” pour parler du client, même si Yves a commandé, tes produits sont-ils destinés aussi aux hommes, certains prennent aussi soin d’eux et je me demande toujours si les crèmes spécifiques hommes sont une réalité, ont-ils une peau vraiment différente de celle des femmes ?
    Merci d’avoir partager avec nous cette expérience.
    L’idée de l’audio est très sympa, j’ai été un peu réticente au départ, car j’aime lire, mais l’expérience est à renouveler.

    1. Bonjour Nana (je conserve ton anonymat :)),

      Merci pour ton message ! Je transmet tes questions à Elise.

      A très bientôt !

  8. Bonjour Nana, Je vous remercie pour ces questions et votre intérêt pour la relation clients. Yves m’a invité à vous répondre ici alors je le fais avec joie ! Merci Yves !

    Pour ce qui est d’en vivre, c’est une question de point de vue : j’ai encore à investir, donc à réinvestir ce que je gagne pour prolonger l’aventure, pour réaliser ce que j’ai en tête. J’ai vendu ma 1ère entreprise pour créer celle-ci, mais cela reste un défi quotidien de jongler entre les besoins personnels et professionnels puisque les sommes en jeu sont modestes et fondent comme neige au soleil !
    C’est un secteur très concurrentiel alors il invite à être persévérant et unique pour durer. Je suis au début du chemin pour cette entreprise actuelle, mais j’ai des convictions et des expériences (sur la relation client notamment !) qui ont quelques années, ce sont mes bases pour relever ce nouveau défi.
    J’espère en vivre d’ici 1 an… c’est à dire pouvoir investir tout en ayant une rétribution personnelle.

    Le fait de créer une entreprise juste pour en vivre soi ou grandir, est aussi une question que je me pose. Même sans vouloir devenir un multinationale dès demain, se pose quand même la question de faire connaître une approche que l’on aimerait voir s’épanouir à une échelle plus significative. Vivre une aventure collective en entreprise est aussi un beau défi, un belle occasion de faire émerger des talents, des idées, du service, que seul même avec la meilleure volonté du monde on ne parvient pas à faire indéfiniment. Comment répondre au téléphone tout en étant sur des salons, des interviews, de la recherche, etc… Le temps me dira aussi comment équilibrer tout cela.
    Je pense aussi beaucoup au “collectif d’entrepreneurs”: des partenaires plutôt que des salariés, à voir…
    Une étape après l’autre reste un choix judicieux, non ?

    Prendre soin de ses clients actuels est essentiel. Ainsi que bien asseoir ses valeurs, ses priorités, c’est essentiel pour attirer des clients qui en ont envie aussi, et seulement ensuite penser à transmettre cet esprit d’entreprise à des collègues …

    Pour ce qui du “elles”, il s’agit aussi bien des femmes que des personnes en général. Les femmes sont de fait plus en recherche de soins de beauté mais mes soins peuvent combler tout aussi bien des hommes. Le point commun des clients Terrasens, c’est une envie de se faire du bien avec des soins hautement qualitatifs, qui réveillent la peau, qui sont une occasion d’en savoir plus et d’apprendre sur soi et la vie au naturel, tout en s’engageant en “investissant” dans des entreprises locales, centrées sur des valeurs humaines. Qui se reconnaît dans cela, peut tenter l’expérience Terrasens…

    J’espère avoir répondu à vos questions Nana ! Belle continuation à vous, au plaisir de vous retrouver ici ou là !

  9. Je vais faire court parce que tout a été dit dans les commentaires au-dessus : bravo et merci à tous les deux pour ses précieuses 45′ ! ;)

    1. Merci à vous Jean-Philippe de les avoir écoutées et appréciées :)