Skip links

[Yves Bonis Conseil vu par ses clients] – épisode 7 – Céline Boura

Bonjour à tous,

Aujourd’hui, le moment tant redouté est arrivé, c’est la fin. Je me retire ! J’arrête le conseil…

Bon ok, le 1er avril n’est pas encore là et vous comprendrez que je ne vais certainement pas m’arrêter après avoir eu l’honneur de publier de si merveilleux témoignages sur mon travail et mes clients !

Et là, forcément, pour le dernier jour, je vous ai gardé ma première cliente et amie chère (depuis), Céline Boura. Et oui, elle fut la première à me faire confiance et à oser emprunter les chemins tortueux de la stratégie made in Yves Bonis. Je crois que ce n’est pas exagérer de dire que nous avons construit nos entreprises en même temps et voilà pourquoi j’ai choisi de vous proposer son témoignage en conclusion de cette formidable série.

D’ailleurs, pour ceux qui la découvriraient par cet article, voici un rappel du concept à l’origine de “Yves Bonis Conseil vu par ses clients” :

J’ai décidé il y a peu de répondre à la question suivante :

Comment Yves Bonis Conseil travaille avec ses clients ?

J’y ai répondu en trois points :

  • Notre éthique commune est mon cadre de référence
  • Leur histoire est ma boîte à outils
  • Leurs idéaux sont mes objectifs

Puis j’ai proposé à 7 de mes clients de réagir à ces trois points en détaillant par écrit leur ressenti et leur vécu pendant et après notre collaboration. Ils ont joué le jeu et m’ont fait le plaisir de rédiger les textes que je suis fier de vous présenter ici sur 7 jours consécutifs.

Comme je vous le disais, Céline occupe une place toute particulière dans l’histoire de mon entreprise. Dans mon histoire donc. On pourrait dire qu’en tant qu’entrepreneurs, nous avons grandit ensemble. En apparence, c’est un paradoxe puisque j’étais le coach de l’histoire. Et pourtant – et c’est une pratique que j’ai gardé depuis – nous avons avancé ensemble. Durant 9 mois de travail intense sur son blog et sa communication, nous avons construit nos entreprises dos à dos… et mes clients actuels lui doivent d’avoir testé pour eux pas mal d’idées :). Vous pouvez d’ailleurs la lire également ici.

J’aurais beaucoup à dire sur Céline et ce qui m’a plu chez elle. Mais je dois garder un peu de place pour son texte, donc je me cantonnerai à parler d’une formidable capacité à se réinventer sans se perdre. C’est l’apanage des grands entrepreneurs que de savoir améliorer, affiner, approfondir, préciser, sans renier ou saccager tout ce qui fait l’histoire de l’entreprise. Céline a cette capacité naturellement en elle.

L’opiniâtreté et le lâcher-prise qui permettent de croire en ses idées, la souplesse et la sagesse de les faire évoluer sans les trahir, le talent de vivre les autres comme des partenaires et non comme des menaces.

Vous l’aurez compris, j’ai beaucoup de respect et d’admiration pour Céline et c’est avec fierté que je lui laisse maintenant la parole :

Céline Boura - Le Luxe d'être Soi

Notre éthique commune est mon cadre de référence :

Cher Yves, toi même tu sais que si j’en suis arrivée là où j’en suis aujourd’hui grâce au Luxe d’être soi, c’est parce que tu m’as aidée à mettre la 1ère pierre à mon plus grand édifice professionnel : mon blog ! Mon blog qui depuis 2 ans et demi m’apporte quotidiennement, en vrac : des contacts, des contrats, de belles opportunités, de la visibilité, de la crédibilité, du bonheur, même et surtout dans les moments difficiles…

Tout ça, parce qu’un beau jour de septembre 2010, alors que je n’avais publié que 2 articles, tu m’as écrit, au milieu de l’anonymat de Viadeo : “Votre parti pris d’encourager les personnes physiques et morales à “être”… qui pourrait encore nier que c’est l’enjeu de notre époque ! Nous sommes tous préoccupés par cette question du comment être soi même au quotidien, comment piloter réellement notre existence et vivre nos rêves. J’aime beaucoup votre façon de formaliser cette sourde préoccupation de notre société et ai hâte de lire vos prochains billets”… voilà pourquoi je choisis de travailler avec des prestataires : parce qu’ils comprennent avant moi où je veux aller et pourquoi je veux y aller… et ils savent le formuler avec beaucoup de délicatesse !

Notre collaboration de 9 mois a été l’exact reflet de ce 1er échange : attentionnée, généreuse, exigeante, passionnée. Et c’est ce qui m’a confortée dans le fait qu’on ne peut être très bon et très performant qu’avec des gens qui reconnaissent, au delà de notre valeur professionnelle, notre valeur humaine. C’est exactement ce que j’applique depuis 2 ans et demi… et je suis ravie de pouvoir dire que 1. c’est possible, 2. ça marche et 3. ça paie !

Leur histoire est ma boîte à outils

Dès notre première séance de travail, tu m’as fortement suggéré de mettre ma photo en page d’accueil… il m’aura fallu 3 mois pour passer le cap. Autant dire que je partais de très loin ! Car, si j’ai voulu faire un blog pour mettre en valeurs les autres, leurs talents, leur parcours, leur singularité… tu m’as très subtilement amenée à me dévoiler progressivement, en prenant en compte mes paradoxes, en respectant mes limites… et en les dégoupillant les unes après les autres !

Toi et moi savions que mon blog allait changer notre vie professionnelle… Je ne savais pas exactement où j’allais en me lançant, mais je savais très précisément qu’il fallait que j’aille quelque part. On a sculpté ce quelque part ensemble, autour de mes rêves, mes révoltes, mes zigzags, mes envies, mes besoins… et progressivement, Le luxe d’être soi est devenu une entreprise qui me ressemble, et me rassemble…. de plus en plus, et de mieux en mieux.

Leurs idéaux sont mes objectifs

Je sais aujourd’hui que l’une des raisons motrices qui m’a poussé à créer mon entreprise, c’était de pouvoir travailler en restant intègre avec moi-même et avec les autres. On m’a beaucoup dit dès le départ : “super ton blog/ton métier… mais tu ne serais pas un peu trop idéaliste ?”. Idéaliste, pour moi, ce n’est pas vouloir aller au pays des merveilles, mais simplement chercher à faire au mieux… avec ce qu’on a et ce qu’on est.

S’il y a une chose que je n’ai jamais pu ni su sacrifier dans ma vie, ce sont bien mes idéaux. Et aujourd’hui, je vis de mes idéaux. Au-delà d’un luxe, pour moi c’est une nécessité vitale de m’entourer et de travailler avec des gens qui ont envie de changer le monde… le rendre un peu plus beau, un peu plus juste, un peu plus humain. Et tu l’avais très bien compris dès le départ : réussir son business dans la durée, sans s’essoufler, avec du plaisir, de la reconnaissance, n’est possible que quand on est en phase avec soi-même et avec les autres.

Derrière mon blog et mon métier, je tiens à le préciser, il y a un travail sur moi titanesque, qui me permet de comprendre très vite les autres et de travailler très efficacement. Connaître mon essentiel me permet d’aller à l’essentiel, d’aider mes clients à trouver le leur… et de focaliser mon temps et mon énergie sur des actions concrètes pour développer mon entreprise.

Avoir travaillé solidement ma stratégie de communication dès le démarrage m’a permis de construire un socle solide grâce auquel j’ai pu soulever des montagnes et dépasser un tas d’obstacles. 2 ans après la fin de notre collaboration en tant que client/prestataire, ces acquis me permettent chaque jour de gagner en cohérence et en sérénité dans ce que je fais… donc merci, merci, merci !

Céline Boura est fondatrice de l’agence Le Luxe d’être Soi – en essor constant, consultante en identité de marque, formatrice et conférencière.

Les liens pour la découvrir :

Combien sommes-nous sur Terre a se voir adresser ce genre de phrases… Je suis infiniment fier !

Pour tout vous dire, je ferai un article bilan de cette série la semaine prochaine, une fois que tout le monde sera revenu de weekend prolongé. J’ai envie de mettre en exergue certaines des phrases fortes que j’ai publié ces sept derniers jours et de vous dire à quel point tout cela n’est pas figé dans le passé mais me donne de l’élan pour poursuivre des collaborations puissantes avec des clients d’exception. Vous qui lisez ces lignes peut-être.

J’espère que vous aurez à coeur de découvrir chacune des merveilleuses personnes que je vous ai présenté ici. Leurs activités et leur façon d’être sont des leçons de vie et de business en elle-mêmes.

Mais ce qui les relient tous, outre qu’ils sont assez dingues pour travailler avec moi, c’est leur capacité à y croire !

Merci à tous d’avoir suivi cette série d’articles et à très vite car non, je ne compte pas m’arrêter maintenant :).

To be Continued !

Crédit Photo : © Photo Frédéric Guy

[vc_contact_form label_name=”Nom” label_email=”Email” label_subject=”Sujet” label_message=”Message” label_send=”Envoi” css_animation_speed=”faster” css_animation_delay=”0″ email=”yves.bonis@gmail.com” error=”Veuillez renseigner un email valide s’il vous plaît.” success=”Votre message a bien été envoyé. Merci !”]

Abonnez-vous simplement ici pour recevoir les prochains articles par mail...

Leave a comment

Notifiez-moi des commentaires à venir via email - Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    1. On pourrait dire “oh Dieux”, biens des choses en somme… :)

      Merci Morgane !

  1. Post comment

    Gwennan Melscoët says:

    Bonjour,
    Je suis ravie de lire le témoignage de Céline, que je suis déjà sur son blog.
    C’est une belle histoire, comme celles qui m’enthousiasme et qui me font vibrer.
    J’apprécie particulièrement “travailler avec des gens qui ont envie de changer le monde” : c’est exactement mon ambition ! Même si je l’affirme de plus en plus, j’ai encore du mal à le dire en ces mots…
    Je l’avais exprimé à un confrère il y a quelques mois et il me disait : “t’es sûre ? C’est pas un peu trop ?”
    Et pourtant c’est exactement ce qui m’anime : épauler ceux qui changent le monde ! Comme ça, je contribue moi aussi à changer le monde ! ;-)
    Merci pour ce partage de l’histoire d’un beau duo qui me conforte dans cette nouvelle ère…

    1. Bonjour Gwennan,

      Faudra-t-il encore citer le Dalaï Lama et sa métaphore du moustique pour que les réticents cessent de faire les rabats-joie ?!

      Je n’ai qu’une chose à dire, changez de confrères ! Et bienvenue chez nous :)

  2. Je dirai que cet article reflète la personnalité des Céline. Je le dis d’autant plus volontiers que c’est au contact d’une Céline il y a 30 ans maintenant que ma personnalité s’est construite alors que nous étions que des enfants.

    J’ai voulu lire cet article car je savais que j’allais découvrir une émotion particulière et vraie.

    1. Bonjour Vincent !

      Je suis ravi que vous ayez trouvé l’émotion que vous attendiez dans cet article :)

      Bienvenue et merci de votre participation !

  3. quelle belle rencontre professionnelle ! C’est loin d’être commun
    Très belle présentation et conclusion !

    1. Héhé Gladys,

      Toi qui a participé à cette série d’articles, crois-tu encore qu’il existe quelque chose de commun en ce monde ^^ ?!

      D’ailleurs, je ne sais pas si tu as vu sur l’article qui t’es dédié, on te sollicite déjà sur Lyon :)

      Demain le monde comme je le disais !

  4. Tout comme Morgane, que puis-je ajouter à vos paroles à tous deux ?
    Et tout comme Gwennan, participer à changer le monde, c’est le minimum !
    Merci

    1. Changer le monde… on le fait en bien ou pas, qu’on le veuille ou pas.

      Se fixer comme objectif de le faire consciemment, c’est simplement choisir les changements que l’on veut provoquer… non ?

      En tout cas, c’est ainsi que je veux le voir !