Vous avez forcément entendu de vos parents, d’un ami, d’un mentor, quelque chose comme ça « Tu ne peux compter que sur toi-même ! Ici c’est la loi de la jungle« .

La Vraie loi de la jungle

Quelle mauvais conseil ! C’est une niaiserie parce que la loi de la Vie, de la Nature, ce qui se passe vraiment depuis près de 4 milliards d’années dans les jungles et ailleurs, repose non pas sur l’individualité, l’égoïsme et l’isolement, mais bel et bien sur la collaboration, la mutualisation des forces, des compétences, des talents qui permettent de durer dans le temps (j’en ai déjà parlé ici par exemple).

C’est ce que je vais présenter pour la première fois ce soir lors d’une visio-conférence avec la Water Act Association à la Maison des Associations du 8e à Paris sur le thème : « Bio-inspiration : quand la raison du plus fort laisse la place à la coopération ».

L’enjeu de la conférence : légitimer la collaboration

Je vais présenter des interactions de plante à plante, de plante à animaux et d’animaux à animaux afin de déboulonner cette vilaine interprétation de la Vie qui nous laisse imaginer qu’on est seul au monde et que notre survie ne repose que sur nous.

Le public ne sera ni scientifique, ni politique et mon discours ne le sera pas plus. Il s’agit bel et bien d’histoires qui montrerons que la collaboration est la seule philosophie d’avenir. Et même si je me concentre habituellement sur le monde de l’entreprise pour en parler, vous verrez que finalement, la vraie Loi de la jungle peut infuser tous les secteurs du quotidien, partout où vous croyez que la compétition est le maître mot.

Je récapitule

La Loi de la Jungle est la loi de la collaboration. J’en parlerai ce soir (4/10/2016) à partir de 18h30 à la Maison des Associations du 8e arrondissement de Paris. L’entrée est libre et gratuite. Et ça va être génial !

Désormais posez-moi toutes vos questions ici !
Et recevez la newsletter par là

Work is always in progress...

Bienvenue

P.S. : Si vous vous demandez pourquoi il y a un mot en vert et un mot en rouge dans cet article… c’est que vous ne connaissez pas encore le secret (lien vers la boutique et musique dramatique) !